The Unclouders

Crédit photo : Chester Wade

À l’occasion de la sortie de leur EP éponyme le 8 octobre dernier, le duo rock lyonnais THE UNCLOUDERS a répondu à quelques-unes de nos questions. On vous laisse découvrir leur univers rock porté par la voix singulière de Florent.

Hello The Unclouders, est-ce que vous pouvez vous présenter à nos lecteurs ?

Adrien : Nous sommes un duo rock composé de Florent POLLET au chant et à la guitare et de Adrien GAILLARD à la batterie. The Unclouders s’est formé à Lyon en 2018.

Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Adrien : Flo avait posté une annonce sur un site à la recherche d’un batteur et j’y ai répondu. Après la première répétition, on a vite perçu qu’il y avait du potentiel et qu’on était en accord sur la direction sonore et plus généralement artistique à donner à ce projet. Puis tout s’est enchaîné rapidement, on a composé de nouveaux morceaux, attaqué les concerts et enregistré un premier EP.

Qu’est-ce qui vous a donné l’envie de faire du rock ensemble ?

Florent : On ne se connaissait pas avant, mais j’avais déjà composé quelques morceaux et créé quelques visuels que j’ai pu envoyer à Adri. Cela lui a permis de se faire une idée de l’univers du projet.

Adrien : On avait des influences musicales communes et le fait de voir The Unclouders comme un espace d’expression global m’a tout de suite séduit.

Pourquoi avoir nommé votre groupe The Unclouders ?


Florent : Il y a bien un hommage aux groupes en « THE » de l’époque, mais pour être honnête il n’y a pas de signification particulière derrière ce nom.

Adrien : On voulait surtout un nom qui sonne bien et qui soit facilement identifiable sur Google !

Votre EP est sorti le 8 octobre, vous pouvez nous en parler ?

Adrien : Ce premier EP éponyme contient 5 titres. On est allé piocher dans notre répertoire des chansons qui représentaient au mieux toutes les facettes de notre musique et on a fait en sorte d’avoir un ensemble cohérent qui déroule bien.

Florent : On retrouve des morceaux rock directs et frontaux, et d’autres plus nuancés qui tirent un peu plus vers le blues. L’ensemble reste très énergique et a été composé pour le live avant tout.

Avez-vous un message particulier à faire passer à travers vos chansons ?

Florent : J’imagine des films dans ma tête lorsque j’écris les paroles. Les chansons parlent de combats, de révolutions, des luttes contre ses démons ou d’un pouvoir en place. Tout cela est fictif, il n’y a pas de message basé sur le monde réel mais comme dans tout objet cinématographique, elles font forcément écho à notre époque par bien des aspects.

Quelles sont vos influences musicales à chacun ? Et quelles sont celles qui vous rapprochent ?

Florent : Les White Stripes, les Black Keys, je pense qu’on ne peut pas trop le cacher quand on écoute notre musique ! Mais aussi Led Zeppelin, Jimi Hendrix, les Stones, la liste est sans fin.

Adrien : J’ai beaucoup écouté Radiohead, RATM, les Red Hot, Muse… Et plus récemment je citerais Nothing But Thieves et Royal Blood. Je suis aussi un fan inconditionnel de Michael Jackson.

Si vous deviez collaborer avec un artiste (ou groupe), qui choisiriez-vous ?

Florent : Avec Tenacious D, faire un morceau avec eux accompagné d’un court-métrage, ça serait juste magique !

Adrien : Last Train car j’adore non seulement leur musique mais aussi leur démarche. Josh Homme pour l’ensemble de sa carrière.

L’artwork The Unclouders

Qui est à l’origine de l’artwork de votre EP ?

Adrien : Comme nous vous l’avons dit précédemment, nous abordons The Unclouders comme un espace d’expression et de création global. Au même titre que nous réalisons nos propres clips, nous créons aussi nos artwork.

Florent : Nous avons exploré pas mal de directions avant de créer cette pochette qui finalement représente bien la notion de dualité qui se dégage de cet EP et du groupe de manière générale.

Pour la suite, avez-vous des concerts de prévus ?

Adrien : Nous venons tout juste de faire deux dates pour fêter la sortie de notre EP et nous préparons actuellement une tournée en 2022 pour le défendre sur scène et je peux vous dire qu’on a vraiment hâte d’aller à la rencontre du public.

Quels sont les deux titres que vous écoutez et que vous conseillez à nos lecteurs ?

Florent : Embassy de Structures et le dernier Idles : The Beachland Ballroom.

Adrien : Saul de The Limiñanas et le dernier Alt-J : U & Me.

Retrouvez The Unclouders sur : Facebook, Instagram et Youtube.

Par Amélie. G

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s