Sheitan & the Pussy Magnets

Crédit photo : Jessica Saval

Le vendredi 22 octobre prochain, Sheitan & the Pussy Magnets sortira son EP Nothing to be said. L’inspiration puisée dans le rock britannique y est facile à déceler traversées par endroits par des touches sombres et mystérieuses. Les membres du groupe ont accepté de répondre à nos questions afin de nous faire découvrir un peu plus leur univers.

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Nous sommes Sheitan & The Pussy Magnets, groupe d’indie-rock ordinaire de la banlieue-sud parisienne.

Comment vous êtes-vous rencontrés et comment l’envie de faire de la musique ensemble est venue ?

Alec (guitare lead/choeurs) et moi (Rawad : chant/guitare rythmique) nous sommes rencontrés via des amis en commun voulant nous présenter car nous voulions tous les deux faire de la musique, l’envie d’en faire est donc directement liée à notre rencontre. Alec et Vincent (batterie) se connaissent depuis qu’ils sont enfants. Nous venons récemment d’être rejoints par Étienne (basse) et Michael (Clavier).

Comment décririez-vous votre univers musical ?

Nous jouons une musique influencée par l’indie-rock britannique, la musique de film et le rock des années 60-70.

Si vous deviez choisir un mot pour définir votre album quel serait-il ?

Triple-sec.

Si ne nous devions présenter qu’un seul titre de votre album à nos lecteurs, afin qu’ils s’imprègnent de l’essence même de votre groupe, lequel serait-il ?

Le titre éponyme de l’EP à savoir « Nothing To Be Said » est assez représentatif de notre univers musical, il mélange beaucoup de nos influences entre les synthès et les orgues très 60’s face aux guitares et  à la voix qui renvoient à quelque chose de plus moderne.

Avez-vous des messages particuliers à faire passer au travers de vos chansons ?

Nous ne sommes pas dans quelque chose de revendicatif il s’agit plutôt d’exprimer nos émotions et nos impressions, plus de l’ordre de la sensibilité.

Quelles sont vos influences musicales ? Considérez-vous avoir les mêmes ?

Nous sommes très influencés par la musique britannique, des groupes comme The Smiths, Arctic Monkeys, mais nous écoutons également beaucoup de rock plus classique, nous avons des références communes, Beatles, Bowie, Black Sabbath etc… Après on a chacun notre univers musical personnel. Par exemple Rawad (chant/guitare rythmique) est très branché indie-rock et est aussi obsédé par des groupes comme les Smiths ou les Kinks, Vincent (batterie) écoute des groupes comme Black Dahlia, The Amazons, tandis que Alec (guitare lead/choeurs) est très orienté B.O. de film rétro de compositeurs comme John Barry ou François de Roubaix. Après la liste de ce que nous écoutons peut-être immense et il y a quand même beaucoup de choses qu’on écoute tous.

Nothing To Be Said – Le clip

Est-ce que vous avez des projets pour la suite ?

On prépare un nouveau clip pour un des morceaux de l’EP, et on espère enchaîner avec l’enregistrement d’un nouveau projet très rapidement.

Avez-vous des concerts de prévus ?

Yes le 22 octobre au Supersonic pour la sortie de l’EP, et le 16 novembre à l’International.

Quels sont les deux titres que vous écoutez et que vous conseillez à nos lecteurs ?

Wet Leg – Chaise Longue.

Timber Timbre – Run From Me.

Retrouvez Sheitan & The Pussy Magnets sur : Facebook, Instagram et Youtube.

Par Jess. D

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s